visu_4m34

4 minutes 34, c’est une seconde après la fin de 4 minutes 33 de John Cage, « le moment où les spectateurs se demandent s’il faut applaudir ! »
(ça c’est l’interprétation de Jean-Jacques Birgé !).

C’est aussi la durée d’un vol de dactyloptères en forme, ou encore 
la durée de la danse d’un éléphant sur Stravinsky (plus les 25 secondes d’échauffement préalable), ou encore la durée de la cuisson idéale
d’une carpe au lapin.

Vous l’aurez compris, 4 minutes 34, c’est 4 minutes 34 de présence,
en silence, un espace temps où tout est possible, où chacun y mettra
ce que bon lui semblera (tant que c’est du bon !).

UA-52124426-1